Médiatude

Maurice Kamto demande la protection d’Haman Mana et de Paul Chouta

Par Y.N.
Maurice Kamto demande la protection d’Haman Mana et de Paul Chouta

A la suite du décès trouble de Martinez Zogo, le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun a interpellé les autorités publiques, en leur tenant pour responsables de tout ce qui pourrait arriver à ces hommes de médias.

La mort brutale de Martinez Zogo met en branle la presse camerounaise, mais aussi l’univers politique. Après les condamnations du SDF, de l’UDC et du PCRN, c’est au tour du MRC de condamner ce crime. Depuis la découverte de la dépouille de Martinez Zogo, une question revient chez les professionnels du monde de la presse. « À qui le tour ? ». Selon plusieurs observateurs, le journaliste Haman Mana et le lanceur d’alertes Paul Chouta pourrait être de potentiels victimes, du fait de leur critique acerbe contre certains responsables publics et hommes d’affaires.

Dans une série de tweets ce 23 janvier, le président national du MRC a invité les autorités publiques à « prendre des mesures de protection », pour protéger Haman Mana et Paul Chouta, et à « étendre à leurs familles respectives », dans ce qu’il qualifie de « contexte d’insécurité généralisé, orchestré impunément dans le pays par les clans et gangs engagés dans la guerre de succession antidémocratique au pouvoir ». Il a aussi indiqué, que l’Etat du Cameroun et les services de sécurités « sont tenus pour responsables de l’assassinat de Martinez Zogo ». Une sortie attendue par les observateurs, dans un contexte particulièrement tendu pour la profession.

Articles Similaires

error: Content is protected !!