ActualitésReplay

« Des militants du Mrc boycottent l’émission, parce que j’ai invité un de leurs anciens camarades », dénonce Eva Mballa sur DASH TV

Dans l’édition de « Face à Vous » du mardi 23 mai 2023, Eva Mballa a dénoncé « un chantage » de ses invités-militants du Mrc. Ces derniers, « démissionnaires », lui auraient demandé de « retirer d’abord » de son plateau Alex Nguepi, un ancien de leur parti, pour qu’ils puissent honorer le rendez-vous. 

Cette supposée condition l’a mise en rogne au courant de son émission. Eva Mballa, visiblement remontée contre ces militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, leur a signifié en direct de son plateau, qu’ils n’auront pas de suite favorable à leur « requête ». 

« Je tiens à m’adresser avec beaucoup de véhémences et de sérieux au Mrc. Le journalisme est un métier libre et le journaliste l’est d’autant plus. Je ne me laisserai pas influencé ou alors menacé par qui que ce soit dans l’exercice de mes fonctions. Dans le cadre de ce débat, les principaux partis d’opposition [Mrc, Sdf, ndlr] ont été conviés afin de permettre à chacun de donner son avis sur le thème du jour [Paul Biya : 40 ans de pouvoir, quel bilan ?, ndlr]. Il n’était donc en aucun cas question que je refuse l’accès à ce plateau à monsieur Alex Ngueppi et ancien du Mrc, pour qu’il puisse venir s’exprimer au nom de son parti [SDF] comme tous les autres. », a-t-elle tonné.

En effet selon Eva Mballa, Pierre Emmanuel Binyam et Brice Djolako, les militants en question, lui auraient signifié par téléphone, à la dernière minute qu’ils ne peuvent pas rejoindre son plateau, en raison du fait qu’ils devraient le partager avec Alex Ngueppi, un de leurs ex camarades de parti, aujourd’hui militant du Social Democratic Front. Car, débattre avec lui serait allé à l’encontre « d’un code du Mrc » qui interdirait à ses militants actuels de partager un même plateau avec un « ex militant », a rapporté Eva Mballa. Ils lui auraient demandé de le retirer du plateau, si elle voulait les voir venir. « Pierre Emmanuel Binyam et Brice Djolako m’ont contacté à cet effet et je continuerai à le dire, votre requête était maladroite et surtout je ne suis pas de ces journalistes qu’on corrompt ou qu’on influence », a-t-elle déclaré. 

Bien évidemment Alex Nguepi, l’ancien militant du MRC, en question a réagi. Le communicant du Sdf, après l’émission a estimé que ce supposé comportement du « Mrc est inadmissible » et « intolérable », laissant comprendre que le parti de Maurice Kamto s’acharne sur lui. 

« Vous ne me voyez plus ni à Equinoxe ni à Stv, les grands médias, parce que le Mrc menace toujours de ne pas envoyer un communicant si je suis là. Ils ne veulent pas le Sdf en plateau et c’est comme ça qu’ils fonctionnent. Ils peuvent dire qu’ils ne viennent pas en plateau, ils se retirent, mais pas qu’ils vont boycotter le média, parce qu’on a invité une personne particulièrement et c’est qui fait problème… Ils ont déjà fait ça avec Royal Em. », a-t-il déclaré. 

Par ailleurs, pour pallier au manque d’un communicant Mrc sur son plateau, selon Alex Nguepi, Eva Mballa, a tenté de contacter d’urgence Idriss Fosso, un autre militant connu du parti mais « qui n’est pas reconnu comme un communicant ». Ce dernier aurait « reçu des menaces d’exclusion du parti », rapporte Alex Nguepi. « Après l’avoir contacté, les autres militants du Mrc quand ils ont vu Idriss, sont revenus écrire à Eva Mballa en inbox pour lui dire, comme ils sont en train de prendre quelqu’un du Mrc face à moi, ils ont dit qu’ils vont donc boycotter la chaîne Dash Tv. Ils ne veulent pas que je sois en plateau avec un militant du Mrc», a-t-il dénoncé

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page