Médiatude

à la une

La Sémil dans les locaux de Canal 2 international

Par L.A.O.
La Sémil dans les locaux de Canal 2 international

Elle s’est trompée de lieu ce dimanche 04 septembre, espérant recadrer le programme Canal Presse, qui se déroulait à Douala.

Bouba Ngomena et ses panélistes ont échappé belle à Douala. D’après une source à Médiatude, la Sécurité militaire (Sémil), dans le but de jouer les trouble-fête de la dernière édition de Canal Presse, qui s’est déroulée le dimanche 4 septembre 2022 à Douala, a plutôt saisi la base de Canal 2 international de Yaoundé espérant retrouver les panélistes et son modérateur.

Selon les mêmes sources, cette opération de cette unité en charge du renseignement militaire et de la discipline de tous les officiers militaires, aurait été impulsée par des déclarations « délicates » concernant la crise anglophone tenue par un des panélistes de l’émission, le dénommé Chuo Walters.

Chuo Walters, d’après l’émission visionnée par Médiatude, a donné une toute autre image des ambazoniens. Il a affirmé dans cette émission que ces derniers ont construit « 260 écoles », « recruté des enseignants », et que seuls 5 départements sur 13 dans les régions anglophones (Nord- Quest/Sud-Ouest), sont contrôlées par l’armée camerounaise et le reste par les « ambazoniens », soit 20 villes contrôlées par l’Etat du Cameroun et 70 villes par les séparatistes, si l’on se fie à ses propos.

De plus, s’agissant des villes mortes, elles seraient toujours en place et se poursuivraient « du 5 au 15 septembre 2022 », a t-il rapporté.

Ce sont donc ces déclarations du Dr Chuo Walters qui auraient courroucé la Sémil au point de s’inviter au bureau de Yaoundé de la chaîne Canal 2 international, mettant ainsi dans la peur le personnel.

Dans le souci de vous faire (re)écouter les propos tenus par l’intéressé, Médiatude a constaté que l’émission en question a été retirée des plateformes digitales de la chaîne Canal 2 international.

Articles Similaires