Médiatude

Mathias Mouende sacré vainqueur d’un concours de blogueurs sur le thème de l’enfant africain

Par Y.N.
Mathias Mouende sacré vainqueur d’un concours de blogueurs sur le thème de l’enfant africain

À L’occasion de la célébration de la journée internationale consacrée à l’enfant africain ce 16 juin, l’association des blogueurs du Cameroun en partenariat avec le fonds des Nations unies pour l’enfance a lancé un concours de la meilleure production, ouvert aux journalistes. Les lauréats ont reçu leur récompense ce jour.

« L’accès à une justice adaptée aux enfants de l’Afrique », c’est le thème sur lequel les journalistes, web journalistes et blogueurs candidats au concours de rédaction de la journée de l’enfant africain 2020. Ainsi, ils avaient pour mission de rédiger un article ou un billet de blog original avec enrichissement média (Photos, vidéos, graphiques). Les articles devaient être axés sur des sujets précis portant sur les conditions des enfants africains. Les blogueurs avaient le choix d’évoquer situation des enfants dans les prisons, la situation des enfants en conflit avec la loi, aux Covid-19 et ses conséquences sur l’enfant, ou encore l’absence d’une cartographie des structures d’encadrement des enfants.

Pour juger des travaux, un jury professionnel a été constitué. Il était formé de Brigitte Helali, chef de la communication pour l’UNICEF Cameroun, Darius Dada, artiste visuel plurimédia, Paola Nyounaï, journaliste et cofondatrice de Médiatude et de Paul Joël Kamtchang, journaliste et formateur en TIC. Pour être considérés en compétition, l’article devait être mis en ligne sur un site ou un blog, son lien ainsi que sa version Word devaient être envoyés aux adresses abc@blogueurs.cm et blogueurscameroun@gmail.com, et ceci au plus tard le dimanche 14 juin 2020.

La cérémonie de remise des prix a eu lieu ce 16 juin donc, au cours d’une conférence débat animée par Olive Atangana, Murielle Etonde et Florian Nguimbis. Les lauréats pour cette édition sont Mathias Mouende, qui a bâti son travail sur le thèmes déboires et espoirs. Il se distingue avec une note de 15/20. Il est suivi de Ngwa Emmanuel qui avec 14, 8/20 se classe deuxième. Fotso Fonkam occupe lui la troisième place avec une note de 14, 6/20. Le prix féminin revient à Suzanne Mveng, classée 7e avec 13,2/20.

Articles Similaires