Médiatude

Pascal Pierre parle de son arrivée sur DASH TV : « nous allons être au-dessus de ce qui se passe en Côte d‘Ivoire »

Pascal Pierre parle de son arrivée sur DASH TV : « nous allons être au-dessus de ce qui se passe en Côte d‘Ivoire »

C’est sur la CRTV, précisément dans l’émission Tube Vision que les camerounais l’ont connu. Animateur, consultant, figure majeure du monde de l’événementiel africain, acteur engagé du caritatif, Pascal Pierre signe son grand retour au bercail, sur Dash Tv. Il nous parle des ambitions cette nouvelle chaine de télévision, son rôle au sein du média et surtout de « Showbiz », son nouveau programme à découvrir très bientôt.

Dans les années 90, Pascal Pierre était l’un des animateurs les plus populaires du Cameroun, notamment grâce à l’émission Tube Vision qu’il présentait sur la télévision nationale (CRTV). Malgré cette popularité, le jeune prodige aux multiples casquettes quitte l’émission et le pays 3 ans plus tard afin de poursuivre ses études en France. Diplôme obtenu, il débarque à 3A Télésud comme responsable du divertissement. Depuis, Pascal Pierre est concepteur évènementiel et producteur  de contenus Tv.

Plusieurs années après avoir quitté le Cameroun, l’animateur débarque sur DASH TV. La chaîne du magnat des affaires Bony Dashaco a sorti l’artillerie lourde pour le lancement de ses programmes. On revoit quelques visages bien connus qui commençaient à se faire rares, c’est le cas de Polycarpe Essomba, Donovan Kamga, Armelle Nga, Audrey Njoya ou encore Pascal Pierre qui va poser sa voix cristalline et prêter son visage à la chaine à travers un programme de divertissement dénommé Showbiz. L’animateur s’est confié en exclusivité à Médiatude. Entretien.

Pourquoi avoir choisi DASH Tv ?

Le projet DASH TV m’a convaincu parce que je suis à la genèse avec mon ami Bony Dashaco qui n’est pas qu’un ami, c’est un frère. On a fait du brainstorming depuis le début de ce projet il y a quelques années et on l’a concrétisé. Je pense que c’est un bon projet et c’est naturellement que j’ai décidé de l’accompagner.

Peut-on dire que c’est DASH TV qui vous fait revenir au Cameroun ?

Oui tout à  fait. Vue la situation en France comme, je me suis dis pourquoi pas ? Je me suis décidé à rentrer vraiment pour ce projet.

S’agit-il d’un retour définitif ?

Le monde est déjà tellement petit, qu’on ne peut pas dire que je suis définitivement rentré. Je suis entre les deux (France et Cameroun) mais je suis au Cameroun en priorité chez DASH Média.

Quel poste occupez-vous ?

Je suis conseiller spécial du PDG en charge des médias. Déjà je tiens à préciser qu’il s’agit de DASH Média. La première c’est une chaine d’info en continue bilingue (français et anglais) et une autre chaine de divertissement et sports et puis il y a 2 radios dans le même registre, sports et divertissement.

Mon rôle en tant que conseiller du PDG ? Je fais un peu tout. J’anticipe sur la vision de la mise en place, le développement les stratégies, les techniques, comment orienter, j’interviens un peu sur tout. Je suis celui qui peut parler à l’oreille pour améliorer, suggérer que tel présentateur peut être meilleur à ce poste, nouer des partenariats avec des satellites, les fournisseurs de programmes, l’achat de contenus, etc. La télévision c’est gros, en marge de ce qu’on voit derrière, il y a beaucoup de chose qui entrent en compte.

Parlez-nous de ‘’Showbiz’’ le programme que vous allez présenter ?

Ça sera un programme mensuel qui va s’articuler sur pas mal de choses, (…) Ça sera un grand programme mensuel de divertissement. Je n’ai malheureusement pas le temps d’en faire une quotidienne. Vous aurez le temps de le découvrir…

Comment se passe la collaboration avec vos collègues ?

Je suis un peu le grand frère qui arrive qui retrouve une jeune équipe,  le grand frère qui est là, qui essaye de soutenir, orienter, rassurer les uns les autres. Notre volonté c’est e donner la chance aux jeunes journalistes qui sont sortis des écoles. C’est une chaine qui se positionne panafricaine. Il y a des gens qui sont des révélations, qu’on ne connait pas du tout, mais qui ont du potentiel.

Quelle est la promesse que vous faites aux téléspectateurs

Le Cameroun avait besoin de ce type de média. D’abord en terme de qualité parce que on est aujourd’hui à la croisée des chemins et je vois qu’il y a un engouement depuis quelques temps, où les camerounais sont en train d’applaudir ce qui se passe chez nos frères ivoiriens. C’est vrai qu’ils ont mis la barre très haut les ivoiriens, mais je peux vous dire qu’avec les ambitions de Dash et les studios qui sont en construction, nous allons être au-dessus de ce qui se passe en Côte d‘Ivoire !

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *