Médiatude

à la une

Le groupe Ecofin se dit être victime de piratage « de tous genres »

Par G.M.
Le groupe Ecofin se dit être victime de piratage « de tous genres »

Dans un communiqué daté du 20 octobre 2021 publié dans le site internet Investiraucameroun.com, l’AGENCE ECOFIN propriétaire dudit site « met en garde ses lecteurs à propos de quelques actes indélicats » qu’il dit avoir constaté.

En effet, selon le groupe de médias basé en Suisse, « certains commerçants camerounais vendent le magazine mensuel Investir au Cameroun (entre 2000 et 5000 FCFA) alors qu’il s’agit d’un magazine GRATUIT. Il est distribué dans les avions, aéroports internationaux, hôtels d’affaires, ministères, etc. et porte, en bas de la couverture, la mention Gratuit, ne peut être vendu ».

Outre cet état de fait, « certains médias camerounais usurpent les noms de journalistes d’Ecofin ou d’Investir au Cameroun », constate le groupe de presse.

Ainsi, en aucun cas, précise notre confrère, « Idriss Linge (rédacteur en chef de l’agence Ecofin), Brice Mbodian (Investir au Cameroun) ou Muriel Edjo (Ecofin Télécom) ne travaillent pour cette société, ni comme journalistes, ni comme pigistes, ni évidemment comme cadres de direction… Ou encore Muriel Edjo n’est pas, et n’a jamais été, rédacteur en chef de ce média », peut-on lire.

« Nous vous engageons à la prudence si vous êtes contactés au nom de l’Agence Ecofin ou d’Investir au Cameroun par toute personne non répertoriée sur cette page. Nous restons à disposition pour toute vérification en cas de démarche douteuse », conclut le groupe.

Articles Similaires