Médiatude

Tibor Nagy dénonce l’arrestation de journalistes lors des manifs du MRC

Tibor Nagy dénonce l’arrestation de journalistes lors des manifs du MRC

Le secrétaire d’Etat adjoint américain aux affaires africaines a réagi ce mercredi après l’arrestation de plusieurs journalistes ce 22 septembre lors des marches du MRC.

Les réactions après les marches organisées par le parti de Maurice Kamto continuent de résonner. Cette fois c’est l’homme de l’Afrique de Donald Trump qui dénonce le traitement que subissent les manifestants mais aussi les journalistes. Ils sont nombreux qui ont été sauvagement interpellés par les forces de l’ordre à Yaoundé comme à Douala. Ce que dénonce Tibor Nagy.

« Je suis déçu d’apprendre les arrestations et les mauvais traitements de certains manifestants pacifiques et journalistes hier au Cameroun. Nos pays sont plus forts lorsque les citoyens se font entendre pacifiquement et que les dirigeants élus s’engagent avec ceux qui ne sont pas d’accord avec eux. » A pu lire Médiatude sur le compte tweeter du diplomate américain.

Polycarpe Essomba de RFI, Rodrigue Ngassi de Equinoxe, Lindovi Ndjio de la nouvelle Expression, Tah Jarvis de My Media Prime sont entre autres les journalistes qui ont été brutalement arrêtés par les forces de l’ordre ce 22 septembre qu’ils couvraient les manifs de l’opposition. Selon des informations Lindovi Ndjio est toujours détenu.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *