Médiatude

Alain Foka traîne le préfet de la Mifi en justice

Alain Foka traîne le préfet de la Mifi en justice

Le journaliste en service à RFI et initiateur du projet « Rebâtir Gouache » a décidé de poursuivre devant les tribunaux le préfet du département de la Mifi, où se trouve le site sinistré de Gouache. Ce dernier est notamment accusé de diffamation, c’est du moins l’essentiel à retenir du dossier déposé ce 23 juillet 2020 devant le tribunal de première instance de Douala-Bonanjo.

En mars dernier, le préfet du département de la Mifi dans une sortie médiatique affirmait que l’initiative « Rebâtir Gouache » initiée par Alain Foka pour venir en aide aux familles sinistrés de la catastrophe qui avait ébranlé la ville de Bafoussam en 2019 était « une vaste escroquerie internationale », avant d’ajouter qu’Alain Foka avait délibérément menti lorsqu’il déclarait avoir rencontré le chef Bafoussam, avant de noter qu’ « Alain Foka a demandé 10 millions de francs CFA à Ngouchinghe pour construire les maisons. Ce que Ngouchinghe a refusé ».

Des propos que le journaliste n’a pas supporté. Ainsi, son conseil constitué de Me.Alice Nkom, Me.Jackson Ngnié Kamga, Dieudonné Happi et Dieudonné Kamga a déposé une plainte contre l’autorité administrative devant le tribunal de première instance de Douala-Bonanjo pour des propos tenus en public: « Nous sommes ici pour une plainte, que nous avons introduit au tribunal pour le compte de monsieur Alain Foka contre monsieur Chaibou ci-devant préfet à Bafoussam qui a tenu des propos diffamatoires repris par des médias, disant que l’acte de générosité initiée par monsieur Foka était une vaste escroquerie internationale, visant à faire entrer de l’argent dans les poches de monsieur Foka, qui allait aussi s’enrichir à travers les marchés » note maître Alice Nkom, l’une des avocates.

Depuis l’initiation de ce projet, de nombreux éclats de voix ont déjà été observés. Samuel Eto’o, l’un des participants à l’oeuvre humanitaire avait par voie de réseaux sociaux décidé de s’attaquer à l’autorité administrative de Bafoussam III.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *