Médiatude

à la une

Interdit au Mali, France Médias promet d’utiliser toutes « les solutions techniques » pour rendre RFI et France 24 accessibles aux Maliens

Par Médiatude
Interdit au Mali, France Médias promet d’utiliser toutes « les solutions techniques » pour rendre RFI et France 24 accessibles aux Maliens

La Haute Autorité de la communication du Mali a rendu publique, mercredi 27 avril une décision qui prive de façon définitive RFI et France 24 de leur autorisation de diffusion au Mali. Ce que dénonce France Médias Monde, la maison-mère de RFI et France 24.

Dans un communiqué ce 27 avril, France Médias Monde proteste vivement contre cette décision qu’elle considère infondée et arbitraire. Le groupe français fait savoir son intention d’utiliser toutes les voies de recours possibles. En outre, elle promet de mettre tous les moyens en jeu pour atteindre les maliens. « Nous continuerons à couvrir l’actualité au Mali qui intéresse l’Afrique toute entière comme le reste du monde. Toutes les solutions techniques seront mises en œuvre pour rendre accessibles nos médias aux Maliennes et aux Maliens qui souhaitent continuer à recevoir une information libre, experte et ouverte sur le monde. FMM rappelle son attachement à l’indépendance et à la liberté d’informer. » Peut lire Médiatude dans le communiqué.

Cette sanction définitive intervient alors que la junte malienne avait ordonné dans la nuit du 16 au 17 mars la suspension de la diffusion de France 24 et de RFI au Mali en raison, selon elle, de « fausses allégations ». Le gouvernement malien n’a pas aimé un reportage des 14 et 15 mars, dans lequel RFI avait donné la parole à des victimes présumées d’exactions qui auraient été commises par l’armée malienne et le groupe privé russe Wagner.

Articles Similaires