Médiatude

à la une

La Russie sanctionne à son tour des médias occidentaux

Par Y.N.
La Russie sanctionne à son tour des médias occidentaux

Le pays a annoncé ce vendredi des sanctions contre certains médias occidentaux accusés de relayer de fausses informations sur la guerre en Ukraine, et en signe de rétorsion contre les sanctions occidentales.

La BBC, la Voix de l’Amérique, la Deutsche Welle, les sites Meduza et Svoboda ont désormais un accès « limité » à l’espace russe. L’annonce a été faite ce vendredi 04 mars 2022 par la Roskomnadzor, organe de contrôle de l’activité des médias en Russie. Ces médias d’influence occidentale sont accusé de « subversion » et de diffuser de fausses informations sur la guerre en Ukraine. Les sites Meduza et Svoboda sont quant à eux désormais inaccessibles. Le réseau social Facebook est lui aussi désormais restreint et les contenus censurés par les agences de communication russes.

Loin de ces raisons officielles, les spécialistes pointent du doigt des mesures de rétorsion de la Russie contre des médias occidentaux, après la suspension de Sputnik et Russia Today dans l’espace européen. Par ailleurs, la Russie a fait fermer deux médias d’opposition, la radio historique Ekho Moskhvy et la télévision Dojd. Le gouvernement russe prévoit de sanctionner aussi de 15 ans de prison toit auteur de « fake news ».

Articles Similaires