Médiatude

à la une

Reporters Sans Frontières dénonce les sanctions du CNC contre Équinoxe TV

Par G.O. (Stagiaire)
Reporters Sans Frontières dénonce les sanctions du CNC contre Équinoxe TV

C’est à travers un communiqué ce 06 avril, que l’ONG qui milite pour la défense de la liberté de la presse dénonce les sanctions prisent par le Conseil national de la communication, CNC, à l’endroit de la chaîne de télévision Équinoxe TV et certains de leurs responsables.

Le CNC a récemment pris des décisions qui sanctionnent, l’émission dominicale DROIT DE RÉPONSE, son présentateur Cédrick Noufele et le patron de ladite chaîne, Séverin Tchounkeu à un mois de non pratique du journalisme. L’organe de régulation reproche à Équinoxe « un manque d’encadrement » d’un invité accusé d’avoir tenu des propos « susceptibles de conduire à l’amplification d’une revendication sociale potentiellement explosive ». Le CNC reproche également au rédacteur en chef Cédrick Noufele d’avoir donné la parole à son PDG qui a eu des propos offensants à l’encontre des institutions républicaines et le présentateur de l’émission d’avoir diffusé une vidéo amateur qui ne correspondait pas au sujet traité.

« Une actualité sociale qui embarrasse les autorités »

Pour Reporters sans frontières (RSF), ces sanctions « sont complètement infondées. Elles constituent une attaque contre le journalisme. » écrit l’ONG. « Nous dénonçons ces suspensions qui ne reposent sur aucun élément sérieux mais qui visent clairement à sanctionner un média pour sa couverture d’une actualité sociale qui embarrasse les autorités, dénonce le responsable du bureau Afrique de RSF, Arnaud Froger. Il s’agit ni plus ni moins d’une attaque contre le journalisme et le droit à l’information que l’organe de régulation est censé protéger. Nous appelons le CNC qui n’est pas coutumier des sanctions arbitraires à revoir sa décision », martèle RSF.

Depuis la décision du CNC, la chaine propose le programme 237 LE DÉBAT le dimanche 12h en lieu et place de DROIT DE RÉPONSE. Le programme est animé par Duval Fangwa. Le 20h quant à lui est tenu par Julienne Berthe Bissai.

Articles Similaires