Médiatude

à la une

Ces nouvelles chaînes qui veulent défier les plus anciennes

Par S.B.
Ces nouvelles chaînes qui veulent défier les plus anciennes

Elles ont un an ou bien moins et ont pour ambition de détrôner les plus anciennes malgré la faiblesse du marché publicitaire en Afrique francophone et de l’importance des coûts fixes. (Re)découvrez ces nouvelles chaînes de télé camerounaises qui tentent d’apporter un souffle nouveau au paysage audiovisuel au Cameroun.

BNews 1

C’est le petit nouveau qui défie les anciens. Lancée le 15 janvier 2021, la chaîne a pour point central l’information en continu. Sous le slogan « le tam-tam du continent », le média a su se distinguer en quelques mois d’existence, par la présence des visages forts tels que Albertine Bitjaga, Visley Magloire Oyé, Cebrik Akono (partis de Vision 4 TV) Jean Solaire Kuete et Ernest Obama ; ce dernier dont le départ de la chaîne bleue de Nsam a créé la controverse. En 4 mois, la chaîne rassemble presque 30 mille abonnés sur sa plateforme Facebook. Selon Ernest Obama la chaîne devrait s’installer rapidement dans d’autres capitales africaines (Abidjan, Libreville, Bangui… dans un premier temps).

CAM 10 TV

Basée à Yaoundé, la chaîne a été lancée en fin d’année 2020 et disponible sur plusieurs bouquets au Cameroun. Pour se lancer, la chaîne brandée « la télévision républicaine » a opté pour une équipe à 90% jeune pour une audience tout aussi jeune. Naturellement, pour l’attirer il a fallu miser sur des émissions d’animation. Parmi ses vedettes Aimé Moukoko (ex-commentateur sportif de Canal 2 International), Tabi Clakson ( ancien de Canal 2) Serge Bondje (Ancien de Info Tv et Canal 2) et Fredy Kristel Mboumi (Kalak FM) entre autres.

Dash Média

Le groupe médiatique initié par l’homme d’affaires Bony Dashaco vise très haut. Annoncé depuis avril 2020, l’ensemble constitué de Dash TV, Dash Sport and Entertainment qui lancera ses programmes dans les prochains jours. Il s’est accordé les services de visages du PAC pour démarrer l’aventure. Polycarpe Essomba, Pascal Pierre Bengono, Adrienne Nobodem, Audrey Njoya, Emérant Biasso, Donavan Kamga entre autres, font partie des premiers visages que vont découvrir les téléspectateurs via des programmes qui se veulent neufs, jeunes et tournés vers la mise en avant du continent. Si le jour de lancement n’a pas été dévoilé, l’on peut déjà imaginer l’engouement que ce nouveau média suscitera, au vu de la communication. « Le Cameroun avait besoin de ce type de média. D’abord en termes de qualité parce qu’on est aujourd’hui à la croisée des chemins et je vois qu’il y a un engouement depuis quelque temps, où les camerounais sont en train d’applaudir ce qui se passe chez nos frères ivoiriens. C’est vrai qu’ils ont mis la barre très haut les ivoiriens, mais je peux vous dire qu’avec les ambitions de Dash et les studios qui sont en construction, nous allons être au-dessus de ce qui se passe en Côte d‘Ivoire ! » explique Pascal Pierre à Médiatdue, il est le conseiller de Bony Dashaco.

Balafon TV

Comme la chaîne de radio du même nom, cette télé s’annonce être parmi les vedettes des nouvelles. Lancé en début d’année 2021, le média de Cyrille Bojiko veut se détourner de la profusion des débats TV. Plutôt, l’orientation est donnée vers le Woman Empowerment. Même si Balafon TV ne diffuse qu’une seule émission depuis sa disponibilité sur quelques bouquets TV, elle annonce déjà les couleurs d’une tendance très Entertainment.

School TV Africa

Opérationnelle depuis avril 2020, la chaîne de télé promue par le défunt maire de Njombe-Penja est l’une des premières du style au Cameroun. Entièrement consacrée à l’éducation, cette télévision diffuse quotidiennement des enseignements approfondis tenant compte du programme scolaire annuel. Des cours en direct à la télé 24h/24 et 7j/7, validés par des inspecteurs pédagogiques et dispensés par de jeunes enseignants. Une innovation qui, malgré le décès de son promoteur, continue de vivre et d’apporter un nouveau contenu majoritairement didactique.

Audace TV

Avant son lancement, la nouvelle chaîne qui n’a d’ailleurs pas donné plus de détails sur son lancement ou sa grille des programmes, a tenu à marquer les esprits par une action qui a fait parler d’elle. En effet, Audace TV a réussi le pari de séduire Sylvestre Hyppolite Zangawou, désormais ex-Monsieur Sport d’Equinoxe radio et TV, après une dizaine d’années passées au sein de la chaîne bleu de Bonakouamouang. Il est d’ailleurs actionnaire dans ce groupe média. Un pari qui nous donne envie de dire que la chaîne porte bien son nom : Audace TV, qui verra le jour dans quelques jours. Ça promet !

Ces jeunes chaînes de télé tiendront-elles le pari face à la concurrence et la faiblesse du marché publicitaire ? Rendez-vous dans les prochains mois.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *