Médiatude

Clarence Yongo accuse Serge Espoir Matomba d’escroquerie

Clarence Yongo accuse Serge Espoir Matomba d’escroquerie

La relation entre la journaliste et l’homme politique semble avoir tourné court au lendemain de l’élection présidentielle de 2018, scrutin durant lequel la première a assuré la coordination de l’équipe de communication du second. Depuis quelques jours, la toile s’est d’ailleurs saisie d’une polémique, après que la journaliste a accusé Serge Espoir Matomba de corruption et trafic d’influence.

C’était certainement l’un des visages les plus en vue lors de la récente élection présidentielle, sur le champ de la communication politique, notamment sur les réseaux sociaux. Clarence Yongo travaillait alors pour le compte d’un candidat au dit scrutin, l’homme d’affaires Serge Espoir Matomba. Un peu plus de deux années après, la relation semble avoir tourné court. Désormais, l’ancienne journaliste de Canal 2 International réclame au président du PURS « son argent » et accuse celui-ci de « tenter de l’intimider ».

Yongo-Matomba: les débuts d’une affaire

Une scène qui a connu son premier acte le lundi 22 février 2021, lorsqu’un texte attribué à la militante féministe a circulé sur les réseaux sociaux, et dans lequel elle expliquerait le comment et le pourquoi elle a reçu « la visite de personnes voulant l’intimider ». Dans le même texte, l’auteur desdites menaces est vite identifié en des sous-entendus tacites « le leader d’un parti ayant son siège à Bonaberi », « le milliardaire impécunier ». Quelques heures après, le mercredi 24 février 2021, c’est sur le plateau de Soleil sur Sun TV que la promotrice de Griote TV viendra d’abord confirmer la maternité du texte et la responsabilité sur les informations qu’il contient. Elle accuse alors Serge Espoir Matomba « d’être un débiteur indélicat qui pense pouvoir l’intimider ». Aussi, elle exige la restitution de son argent et note par ailleurs le fait que des négociations sont engagées et que le dossier est entre les mains de son avocat. De ce conflit, il ny a pas qu’une question d’argent, puisque la journaliste note aussi qu’elle « a des informations selon lesquelles des photos montages sont entrain d’être réalisés pour porter atteinte à sa dignité ».

Clarence Yongo déterminée, Serge Espoir Matomba prépare la riposte

La féministe ne compte d’ailleurs pas s’arrêter, vu la méthode employée par son débiteur pour la faire abandonner. « C’est la première fois que je me fais escroquer. J’ai travaillé avec des tas de personnalités et j’ai toujours été payée. C’est la première fois que je vis ce type de situation et je ne compte pas laisser qu’il s’en sorte avec mon argent ». Déjà, Serge Espoir Matomba devrait réagir mardi 02 mars prochain dans la même émission matinale sur Sun+ TV. Aura t’on davantage d’informations sur le sujet ? Probablement oui.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *