Médiatude

Tchop Tchop confie n’avoir jamais chassé ses chroniqueurs dans Jambo TV

Tchop Tchop confie n’avoir jamais chassé ses chroniqueurs dans Jambo TV

Souvent accusé d’avoir poussé vers la porte de sortie ses anciens collaborateurs, le président Tchop Tchop a donné sa version des faits dans le programme Travelling sur Vox Africa

De Laura Dave à Alberto Etoundi, en passant par Kelly White, sénateur Kletus et Lile Piedjou, une véritable course de relais s’est enchaînée, en dix années d’existence du programme. Depuis 2009, ils se sont succédés aux côtés du « Rais » sans toutefois qu’on ne sache toujours les raisons de leurs départs, laissant les téléspectateurs dans des spéculations dont eux seuls en ont les explications.

Kletus est parti de façon un peu brutale (…) Lorsque ses aspirations politiques n’ont pas coïncidé avec celles du partenaire avec qui il produisait…

Pdt Tchop Tchop, travelling, septembre 2020

Dans ce « gros plan » diffusé le 14 septembre 2020, Le président Tchop Tchop affirme n’avoir pas chassé Laura Dave de l’équipe mais estime  » qu’elle avait besoin de nouveaux challenges parce que son talent devenait grandissant ». Selon lui, il était question pour la brillante animatrice de voler vers d’autres horizons professionnels et de s’y épanouir. Si aujourd’hui les deux animateurs sont en bons termes, la séparation fût soudaine et incompréhensible à l’époque pour Laura Dave, qui expliquait, il y’a quelques temps, dans le même programme Travelling, les raisons de son divorce avec Tchop Tchop.

L’animateur et producteur de Jambo poursuit en donnant plus de détails sur les autres départs. Si pour Kelly White, tout a été question de « raison de santé » et de vie à l’étranger, pour Kletus en revanche, Tchop Tchop parle de divergence de points de vue politiques entre « l’ex sénateur de la république jambolaise » et le partenaire. Il déclare :  » Il est parti de façon un peu brutale parce que c’est quelqu’un qui a des convictions (…) Lorsque ses aspirations politiques n’ont pas coïncidé avec celles du partenaire avec qui il produisait des émissions sur Canal 2 et Sweet FM, il a été suspendu d’antenne. » . Une version des faits appuyée par Kletus lui-même, en qualité de témoin de ce reportage. D’ailleurs, il affirme  » Il [Tchop Tchop, ndlr] avait essayé pour qu’on continue l’aventure mais j’avais déjà décidé au fond de moi que je ne voulais plus de cette aventure ». Une version plus arrondie que celle donnée lors d’une interview sur Afrik Inform, dans la foulée de la séparation, comme le rapportait Médiatude.

Quant à Lile Piedjou, le président de la république jambolaise explique que la journaliste en service à Canal 2 exerçait en tant que transition au sein du programme, dans l’attente d’une remplaçante de Kelly White. Il a donc fallu, toujours selon lui, « qu’elle [Lile Piedjou, ndlr] retourne à ses obligations journalistiques de façon plus intense ».


Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *